Au beau milieu des gens: exposition-lectures dessinées musicales à Cormontreuil janvier 2018

Restitution de ma résidence dessinée samedi 20 janvier à partir de 18h30, levée de rideau, état des lieux. Je présente à la médiathèque des installations, une exposition de mes carnets en grands, plus de 20 m de dessins, une résidence c’est une expérience, j’ai exploré des nouvelles techniques pour présenter  mes rencontres au beau milieu des gens, ensemble,à l’intérieur et extérieur de la médiathèque et comme une fin de résidence, c’est aussi une fête, nous vous présentons des lectures dessinées et musicales, regards croisés en compagnie de Franck Prévot et Zoé Faucher, histoires de rencontres, chassé-croisé de textes de fictions, portraits de couples inventés et lus par Franck et lecture des portraits/carnets d’ailleurs lus et joués à la guitare basse par Zoé.

Deux mots-promesses.  
Promesses de regards croisés, de battements d'encres, de coeurs qui tapent, de vertiges, de voyages, de chemins de traverses.   Trois corps qui se confondent, dans les couleurs, les sons, et les mots. Rencontres et histoires. "Histoires de rencontres" trois voix qui s'entremêlent entre les cordes d'une basse, les caresses du pinceau et son encre, les voix vibrantes de souffles de vies, de coeurs qui palpitent. Balbutiements d'amours, de gens, de couleurs, de visages, d'endroits. Là où ça touche au corps encore. La poésie des jours ancrés au coeur. Une bonne heure de bonheurs. Il reste des voix, des musiques, des histoires, des couleurs et des gens qui font ensemble, et sont là pour cheminer et regarder le monde avec des yeux amoureux.
Hélène Delbart
Grains de Lire - Les Nomades du livre

Merci à toute l’équipe de la médiathèque, Corinne, Valérie et Didier, merci à Christian Gérard et Michèle Chaix pour les photos, merci à Hélène pour son retour en mots, au public d’être venu si nombreux, à Franck et Zoé, merci d’avoir dit oui.

Résidence financée par la Drac et la municipalité de Cormontreuil, merci à Marielle Durand (réactive et efficace pour la réalisation graphique des bâches imprimées) merci aux services techniques municipaux: Bruno, Alain et Grégory

Paris-16 décembre 2017

Je reprends les mots mis sur le F.B. d’Encrages

indignation, rires, courage, partage… parce qu’on a besoin de tout ça.

-Des citoyens ont collés des affiches signalant des espaces publics grillagés, empêchant les réfugiés à la rue de s’abriter sous le métro aérien.

sur le vif, je suis la manifestation
regards sur le vif
Respects=ne jamais l’oublier !

 

manifestation organisée par le CNR (Collectif pour une Nation Refuge)

 

 

 

affiche réalisée par Elisa Géhin

après midi solidaire avec les familles migrantes à la bibliothèque Louise Michel avec Paris d’Exil et Encrages

fresque participative sur les vitres de la bibliothèque

et

-14 habitant⋅e⋅s de Paris ont inscrit les mots « ACCUEIL DE MERDE » sur les murs du Ministère de la cohésion des territoires, siège du Secrétariat d’état au logement en déclarant :

« Nous constatons que des centaines de réfugiés, qui ont fui la guerre, la misère et les persécutions, dorment depuis des mois dans la rue.
Nous constatons que la mairie de Paris, qui se targue d’avoir à cœur de protéger les réfugiés, ouvre les bras dans le discours mais dresse des grilles dans les actes.

Nous constatons que nos dirigeants ne se montrent pas à la hauteur de leurs engagements d’accueil, si limités soient-ils.
Nous constatons que notre gouvernement dissimule derrière un affichage de solidarité une politique de tri et d’expulsion.

Nous n’acceptons pas cette situation, qui nous fait honte et bafoue nos valeurs d’humanité et de solidarité, de liberté, d’égalité et de fraternité.
Nous n’acceptons pas que nos dirigeants apportent une réponse purement policière et répressive à une situation de détresse humaine appelant une politique d’accueil et d’égalité digne de ce nom.
Nous n’acceptons plus d’être les témoins de multiples et incessantes violences physiques et morales infligées à des personnes qui ont déjà traversé tant d’épreuves, au nom d’une politique coûteuse, inefficace et xénophobe.
Nous n’acceptons pas que les politiques fassent croire que ce qui serait donné aux réfugiés nous serait enlevé.
Nous n’acceptons pas que les politiques invoquent un hypothétique «appel d’air » et se réclament d’une supposée « opinion publique » qui serait hostile à l’accueil, prétextes à une politique que ne renierait pas l’extrême droite.

Aujourd’hui en France, à Paris comme à Calais, à la Roya, à Briançon et ailleurs, les personnes exilées à la rue sont maltraitées et harcelées par les ordres mêmes du gouvernement. Les empêcher de manger, de dormir,
de se laver et d’avoir accès à des toilettes fait tout simplement partie de la politique du gouvernement pour «réguler les flux migratoires».

Nous demandons que l’État, le gouvernement, respecte ses propres lois et les conventions internationales signées par la France.
Nous demandons que l’État réponde enfin aux missions d’accueil qui lui incombent et mette les moyens nécessaires pour accueillir largement et décemment les personnes qui cherchent refuge chez nous. »

Vidéos :
* Manger https://youtu.be/Yq5O5D0jM3U
* Dormir https://youtu.be/_g1XvpUJ-FU
* Se laver https://youtu.be/0JOhkY41xQs
* Faire ses besoins https://youtu.be/3DeC2gXM5tk

Cormontreuil-Au (beau)milieu des gens du 6/12 au 14/12

Je continue ma résidence : dessins, carnets, rencontres, installation de nouveaux décors à la médiathèque de Cormontreuil. Le 12 DÉCEMBRE à 18h30, je vous propose de nous retrouver à la médiathèque autour des mots et des images avec Élisa Perrigueur, table ronde animée par Gérard Taillefert : De L’illustration au journalisme : regards croisés autour du, des quotidiens,

médiathèque de Cormontreuil, place de la République